Qu'est-ce qu'une SARL et quelles sont ses caractéristiques principales ?

Lorsque vous flirtez avec l'idée de lancer votre propre affaire, une multitude de décisions doivent être prises, parmi lesquelles le choix du statut juridique de la société est crucial. Ce choix détermine non seulement le fonctionnement de l'entreprise mais également le cadre légal dans lequel elle évoluera. Parmi les statuts les plus plébiscités en France, la SARL ou Société à Responsabilité Limitée s'avère être une option séduisante pour de nombreux entrepreneurs. Mais qu'est-ce exactement qu'une SARL et qu'implique ce statut pour les associés et le gérant ? Cet article vous apporte plus d'explications sur ce statut prisé.

Société à responsabilité limitée : késako ?

Apparue dans le paysage juridique français en 1925, la SARL est une forme de société commerciale qui possède la particularité de limiter la responsabilité de ses associés à la hauteur de leurs apports. En d'autres termes, si un coup dur survient, chaque associé ne risque pas plus que le montant qu'il a investi dans l'entreprise. Ce cadre rassurant pour les associés explique en grande partie la popularité de la SARL. Concernant la prise de décision, la voix de chaque associé résonne proportionnellement au nombre de parts sociales qu'il détient.

Lire également : Boule puante : faites de bonnes blagues à vos proches

Pour plus d'explications sur la SARL, n'hésitez pas à consulter notre guide complet.

L’objet social d’une sarl

L’objet social d'une SARL définit le domaine d'activité de l'entreprise. En théorie, la SARL peut embrasser toute sorte d'activité économique, tant que celle-ci est légale. Certaines professions réglementées telles que la pharmacie ou l'expertise comptable peuvent être exercées sous la forme d'une SARL, mais des conditions spécifiques s'appliquent, souvent liées à la qualification des gérants ou associés. Cependant, certaines activités comme la biologie médicale ou les assurances sont exclues de ce statut juridique.

A lire en complément : Comment se porte le marché de la location saisonnière en Corse ?

Les associés d’une sarl

Pour créer une SARL, vous devez être au moins deux; mais cette société peut également se présenter sous la forme d'une SARL unipersonnelle ou EURL, consistant en un seul et unique associé. Le plafond est fixé à 100 associés. Les associés d'une SARL ne sont pas forcément commerçants et peuvent être des personnes physiques ou morales, des époux, ou encore de nationalité étrangère. Même les mineurs non émancipés peuvent prétendre à ce statut, leurs biens étant alors administrés par leur représentant légal. Concernant les décisions, celles-ci sont prises en assemblée générale, soit de manière ordinaire, soit de manière extraordinaire.